1. Unafo
  2. Toute l’actualité
  3. Le Ministre du Logement souhaite amplifier le logement d’Abord

Le Ministre du Logement souhaite amplifier le logement d’Abord

Catégories
  • Politiques Publiques

Centre de ressources

Pour vous informer, vous documenter ou vous renseigner, consultez notre centre de ressources.

Consulter

L’Unafo

L’Unafo, union professionnelle du logement accompagné, représente ses adhérents, anime et structure le réseau, professionnalise le secteur.

Connaître l'Unafo

Le Ministre du Logement a signé le 3 juin une circulaire sur l’hébergement d’urgence et le logement d’abord. Cette circulaire, qui s’inscrit dans la nouvelle phase de déconfinement initiée depuis le 11 mai, fixe trois objectifs, dont amplifier le logement d'abord.

Le Ministre du Logement a signé le 3 juin une circulaire sur l’hébergement d’urgence et le logement d’abord. Cette circulaire, qui s’inscrit dans la nouvelle phase de déconfinement initiée depuis le 11 mai, fixe trois objectifs :

  • Continuer à prévenir la propagation du virus,
  • Maintenir les dispositifs exceptionnels jusqu’au 10 juillet,
  • Amplifier le logement d’Abord.

On notera notamment, concernant les centres d’hébergement spécialisés mis en place pendant la crise,  que le ministre demande de « maintenir un niveau de capacité suffisant, évalué à 2000 places au-niveau national, afin de pouvoir apporter une réponse en cas de rebond de la crise ».

Amplifier le logement d’abord

Pour le Ministre, la crise sanitaire a confirmé toute la pertinence du Logement d’Abord.

A ce stade, le Ministre fixe 3 axes :

  • Restaurer la fluidité vers le logement :

Le ministre demande au Préfet de « relancer la dynamique engagée avant la crise, en lien avec les bailleurs sociaux ainsi que les collectivités, et de reloger 3000 ménages sur l’ensemble du territoire national d’ici le 31 juillet ». Tous les opérateurs associatifs devront ainsi être réunis d’ici la fin du mois de juin. Le Ministre invite également les Préfets à mobiliser l’ensemble des réservataires pour permettre l’accès des ménages concernés au logement social, en s’appuyant sur les SIAO.

  • Relancer la production de logement social et de pensions de familles et la captation de logements privés :

« Les plans de relance des pensions de famille se poursuivent avec des objectifs similaires à 2019, soit 2000 pour les pensions de famille ».

Le Ministre demande aux Préfets « d’accorder une grande attention aux projets de pensions de famille afin d’en accélérer l’ouverture, tout en maintenant un haut niveau d’exigence sur les projets sociaux (public cible, orientation par le SIAO…) ». Les Préfets doivent prendre attache avec les gestionnaires pour « identifier les retards sur les chantiers générés par la crise et les moyens d’y remédier ». Le Ministre insiste : « les ouvertures de place doivent être maintenues au maximum sur l’année 2020 ».

Par ailleurs, la circulaire précise que « le fonds national à la pierre a fixé un objectif total de 40 832 logements, dont 2728 PLAI adaptés ».

Les objectifs d’ouverture de pensions de famille sont déclinés régionalement. Le Ministre précise « qu’il s’agit d’un nombre minimal de places à ouvrir : si les préfets disposent d’un volume de places ouvrables dans l’année supérieur à l’objectif, les préfets devront en informer  la DGCS et procéder aux ouvertures ». Il est également précisé que « toutes les places doivent être mises à disposition du SIAO ».

  • Intensifier l’accompagnement vers et dans le logement en lien avec les collectivités locales

La circulaire rappelle que le FNAVDL est renforcé de 15M € supplémentaires, ce qui donne l’occasion de poser à plat son fonctionnement. Cette ressources doit notamment permettre « d’accompagner les projets présentés par les bailleurs sociaux sur le modèle du programme 10000 logements HLM accompagnés ».

Circulaire du 3 juin: Hébergement d’urgence et logement d’abord
Circulaire du 3 juin: annexes