L’Unafo

L’Unafo, union professionnelle du logement accompagné, représente ses adhérents, anime et structure le réseau, professionnalise le secteur.

Connaître l'Unafo

Le « projet social » propre à chaque établissement définit les catégories de personnes à accueillir (jeunes en mobilité, personnes vieillissantes, personnes souffrant d’addiction, etc.), et prévoit, en conséquence, les moyens et les méthodes d’intervention adaptés pour répondre aux problématiques de ces publics.
Le projet social peut, par exemple, conduire à développer des actions ciblées dans les domaines suivants :

  • la lutte contre l’isolement
  • l’accompagnement vers le logement de droit commun.
  • l’orientation vers les services de droit commun en matière d’accès aux droits, aux soins, à l’emploi

Lien social et vivre ensemble

Les logements accompagnés accueillent des publics aux profils divers et évolutifs. Si les difficultés des résidants sont multiples, les situations qu’ils rencontrent favorisent la dissolution voire la rupture des liens sociaux (famille, amis, voisins, vie professionnelle, vie citoyenne, etc.). Celles-ci peuvent conduire à un isolement, un repli sur soi et une dévalorisation de soi.

Dès son entrée, la personne accueillie bénéficie d’un accueil personnalisé et d’une explication du fonctionnement de l’établissement. De même, sont explicités les engagements du résidant et du gestionnaire dans le contrat de résidence et le règlement intérieur, document de référence donnant un cadre à l’équilibre entre liberté individuelle et respect d’autrui au sein de la structure collective.

Au quotidien, le rôle de proximité du gestionnaire est un atout pour observer, écouter, prendre en compte les besoins des résidants, également pour réguler la vie collective (exemple : prévenir ou remédier à certaines formes d’incivilités). Chaque professionnel intervenant dans la structure concourt à cette veille sociale. Pour compléter cette fonction, les gestionnaires peuvent également s’appuyer sur les représentants du conseil de concertation, instance représentative des résidants et relais entre ces derniers et le gestionnaire.

En fonction des besoins, exprimés ou non, des publics accueillis, des actions adaptées peuvent être mises en place, avec l’aide de partenaires locaux, relevant de la culture, de la citoyenneté, ou encore de l’insertion professionnelle (atelier curriculum vitae, tarif préférentiel pour des spectacles, participation aux comités de quartier, fête des voisins…).

Ainsi, c’est avec les résidants que sont créées, sur mesure, différentes initiatives permettant d’habiter dans un lieu convivial.