Nos adhérents

L'UNAFO rassemble 136 acteurs qui gèrent près de 140 000 logements et qui permettent aux personnes en situation de précarité d'accéder à un logement et d'y rester

Consulter l'annuaire

Les résidences sociales ont été créées en 1995 dans le prolongement du droit au logement pour tous instauré par la loi Besson de 1990. Elles constituent un maillon indispensable pour répondre au besoin de logement temporaire de personnes en attendant d'accéder à un logement pérenne.

Ainsi, les résidences sociales accueillent des « personnes éprouvant des difficultés particulières pour accéder à un logement décent et indépendant », notamment :

  •  les publics ayant des difficultés d’accès à un logement ordinaire pour des raisons sociales et économiques, et pour lesquels la résidence sociale peut constituer une étape dans le parcours résidentiel
  • les publics aux revenus modestes, en demande de logement temporaire pour des raisons de mobilité professionnelle : salariés en contrat à durée déterminée, stagiaires en formation professionnelle, apprentis, travailleurs saisonniers…
  • les publics ayant un besoin de lien social, notamment les personnes seules ou sortant de situations particulièrement difficiles.

Une diversité de résidences sociales

Il existe plusieurs types de résidences sociales :

  • les résidences sociales « ex-nihilo », destinées à l’accueil de publics recensés comme ayant besoin d’un logement transitoire.
  • les résidences sociales « ex-FTM » ou « ex-FJT », qui sont des établissements issus de la transformation d’anciens foyers, transformation passant, dans la plupart des cas, par des travaux de réhabilitation en vue de les doter de tous les éléments de confort (cuisine, salle d’eau, WC)
  • les pensions de famille, déclinaison particulière de la résidence sociale créées à la suite d’expérimentations menées à la fin des années 90, dans le but d’accueillir de façon durable des personnes aux ressources très faibles et fortement désocialisées, leur situation ne permettant pas d’envisager l’accès à un logement classique à échéance prévisible. Les résidences accueil sont une forme de pension de famille destinée à accueillir des personnes en souffrances psychiques.