1. Unafo
  2. Toute l’actualité
  3. Mise en œuvre du contrat d’engagement pour les jeunes en rupture

Mise en œuvre du contrat d’engagement pour les jeunes en rupture

Catégories
  • Politiques Publiques

Une circulaire incluant le cadre d’appels à projets régionaux pour amener les jeunes en rupture vers des Contrat d’engagement vient de paraître. Des appels à projets régionaux sont d’ores et déjà parus.

Le Contrat d’Engagement Jeunes, qui s’inscrit dans le prolongement de la garantie jeunes, vise à conduire des jeunes « NEETS » (sans emploi, formation ou études) vers une activité et l’emploi. Les textes sur le CEJ général ne détaillent pas le traitement de la question du logement des jeunes concernés.

L’Etat a souhaité compléter le CEJ en visant les jeunes les plus en difficulté parmi ceux qui le sont déjà, en prévoyant un volet pour les jeunes en rupture.  La circulaire et les appels à projets détaillent les attendus des réponses.

Les parcours proposés dans le cadre du CEJ « Jeunes en rupture » ont vocation à répondre à l’ensemble des freins que rencontrent ces jeunes, en leur offrant un accompagnement global, pouvant intégrer une prise en charge sanitaire, une aide au logement ou à la mobilité, avec un référent unique et une mise en place progressive. Le CEJ « Jeunes en rupture » repose sur la conviction que pour réussir à aller chercher les jeunes les plus éloignés, il faut penser des politiques conçues sur mesure pour eux. Pour y arriver, le service public de l’emploi s’appuiera sur des associations déjà en contact avec une partie de ces jeunes en situation de rupture, en leur proposant un accompagnement sur-mesure mais aussi des solutions adaptées à leur situation. Ces moyens et actions spécifiques doivent permettre de sécuriser leur parcours vers le service public de l’emploi, voire directement la formation ou l’emploi, et permettre la contractualisation d’un CEJ, le cas échéant.

L’Etat prévoit d’engager 95 millions d’euros sur ces actions dont 60 millions sur ces appels à projet (10 millions sur le volet logement).

Ces actions par nature partenariale vont impliqués de nombreux acteurs : missions locales, SIAO mais aussi CLAJJ, RS.

D’ores et déjà, l’Unafo se mobilise aux côtés de partenaires pour que localement les gestionnaires notamment de FJT puissent s’inscrire dans la démarche collective proposée par le CEJ-R.

Des appels à projets régionaux sont d’ores et déjà parus dans plusieurs régions dont Ile de France et Auvergne-Rhône-Alpes.

 

 

Document à télécharger

Circulaire du 22 avril 2022 relative à la mise en oeuvre du contrat d’engagements pour les jeunes en rupture