1. Unafo
  2. Toute l’actualité
  3. Enquête Unafo : Profils et parcours des personnes logées

Enquête Unafo : Profils et parcours des personnes logées

Catégories
  • Publication Unafo

Notre enquête confirme que le logement accompagné joue un rôle essentiel en faveur de l’accès au logement des personnes modestes, contribue à améliorer la situation des personnes, est une réponse aux enjeux de mobilité géographique des jeunes accédant à l’emploi.

Le logement accompagné joue un rôle essentiel dans l’accès au logement des personnes modestes, contribue à améliorer la situation des personnes et constitue une réponse aux enjeux de mobilité. L’Unafo a collecté un ensemble de données brutes, telles qu’elles étaient présentes dans les systèmes d’information de ses adhérents. L’enquête a porté sur les personnes ayant emménagé (entrées) ou ayant quitté (sorties) leur logement entre le 1er janvier et le 31 décembre 2021. Notons que l’année 2021, couvre notre quatrième enquête annuelle sur les profils et parcours des personnes logées, marque un retour de l’activité à des niveaux proches de 2019. La reprise progressive de l’activité économique en 2021 s’est directement traduite par l’augmentation des mouvements à l’entrée (+ 17 %) et à la sortie (+ 12 %) du logement accompagné et un retour de taux de rotation plus élevés. Nos indicateurs permettent d’illustrer que le logement accompagné :

  • Joue un rôle essentiel en faveur de l’accès au logement des personnes modestes,
  • Contribue à améliorer la situation des personnes,
  • Est une réponse aux enjeux de mobilité géographique des jeunes accédant à l’emploi.

Nos chiffres clés :

  • 58 % des personnes qui emménagent viennent de la même commune ou du même département.
  • 30 % des personnes ayant emménagé en 2021 viennent de la rue ou de centres d’hébergement. A l’échelle de l’Unafo, cela correspond à plus de 10 000 personnes sorties de la rue ou de l’hébergement d’urgence.
  • 59 % des personnes entrant dans nos dispositifs ont des revenus inférieurs au seuil de pauvreté et 27 % disposent de moins de 565 € par mois.

La durée médiane d’occupation, tous dispositifs confondus, qui était de 16 mois en 2019 est passée à 24 mois en 2020 et à 25 mois en 2021. Cette tendance se retrouve, à échelle variable, dans les différents dispositifs

  • 23 % de taux de rotation moyen. Le logement accompagné participe grandement à la fluidité de l’offre de logement, notamment en zone tendue.
  • 56 % des personnes quittant nos établissements disposent d’un revenu supérieur au seuil de pauvreté, dont la moitié au-delà de 1 500 €
  • 57 % des personnes quittent leur logement accompagné pour une solution de logement social ou privé.

Le logement accompagné s’inscrit pleinement dans la politique du logement d’abord

Le logement accompagné joue un rôle essentiel dans la politique du Logement d’Abord en apportant une solution d’accès au logement pour les personnes dans les situations les plus précaires. Le logement accompagné est en légère hausse et s’établit à 30 % en 2021, contre 27 % les deux années précédentes. Rapporté au parc total de l’ensemble des adhérents de l’Unafo cela représente cette année un peu plus de 10 000 personnes qui sortent de la rue ou d’une structure d’hébergement pour emménager dans un logement accompagné d’un de nos adhérents.

Le logement accompagné, facteur d’amélioration de la situation des résidents

Grâce au logement accompagné, les résidents améliorent leur situation économique. Il faut noter que 59 % des personnes entrantes se trouvent en dessous du seuil de pauvreté  et 27 % de personnes disposent de moins de 565 € par mois.

 

Téléchargement

la 4ème EDITION DE L’ENQUETE SUR LES PERSONNES LOGEES