Catégories
  • L'utilité sociale

Réfléchir collectivement sur l’utilité sociale des activités mises en place par nos adhérents est un enjeu majeur pour l’Unafo à deux niveaux. Le premier concerne l’organisation interne des structures, les salariés quel que soient leurs fonctions ont besoin de mieux cerner le sens des actions menées et leurs effets sur les résidants qu’ils accueillent et qu’ils logent. Le second enjeu est externe, vis-à-vis de nos partenaires associatifs, institutionnels et financiers qui peuvent avoir une vision partielle de ce à quoi contribue le secteur du logement accompagné.

Repérer les « suppléments », les « plus-values » de nos activités, nommer le supplément social et environnemental c’est la définition de l’utilité sociale, terme qui s’est progressivement imposé pour caractériser l’économie sociale et solidaire.

Après avoir proposé une définition de l’utilité sociale et avoir précisé pour quoi il était nécessaire de définir collectivement l’utilité sociale de notre secteur, ce présent document présente les quatre dimensions principales de notre utilité sociale, en détaillant des critères propres à chacune de ces dimensions et les indicateurs quantitatifs et qualitatifs qui permettent de les observer et les évaluer.

Une démarche participative

Pour y parvenir, un groupe de travail de vingt et un adhérents s’est réuni dans un premier temps dans le cadre de trois ateliers territoriaux (un à Marseille, deux à Paris) et ensuite tous ensemble lors de trois réunions à Paris. Parce que les personnes que nous accueillons et logeons peuvent apporter par leur expérience et leur usage ce qu’est l’utilité sociale du logement accompagné, nous avons débattu, à partir de la définition de l’utilité sociale des professionnels du logement accompagné, avec 15 résidants lors d’une rencontre à Marseille.

Précautions concernant la lecture des critères et des indicateurs

La démarche de définition de l’utilité sociale de notre secteur a reposé sur une dynamique de mise au jour des « plus-values » apportées par nos activités, telles que nous les réalisons actuellement. La dynamique s’est aussi voulue prospective pour tenter de faire de cette définition un outil d’innovation et d’amélioration continue.

Nos 136 adhérents logent des personnes aux profils divers en proposant des types de logements différents (pensions de familles, résidences sociales, foyers de travailleurs migrants, foyers de jeunes travailleurs …), avec des organisations hétérogènes en nombre de logements gérés, en salariés, en moyens financiers et sur des territoires différents. Aussi, si les quatre dimensions articulées qui définissent notre utilité sociale sont prises en compte par l’ensemble des adhérents, les critères qui les déclinent peuvent quant à eux être tout ou partie, réalisés par les adhérents.

Dernière précaution : la démarche d’objectivation de notre utilité sociale par le biais des indicateurs est formulée tout au long du document au conditionnel, parce qu’elle laisse la possibilité à chaque adhérent de l’utiliser, de la compléter en fonction de ses choix et de son projet associatif.

De même, dans le tableau récapitulatif des critères et indicateurs de notre utilité sociale présenté à la fin du document, les méthodes de recueil des données n’ont à ce stade pas été précisées pour permettre aux adhérents de s’approprier ce tableau « référentiel » en fonction de leur contexte organisationnel et des outils à leur disposition en interne.

Télécharger les documents

L'utilité sociale du logement accompagné