1. Unafo
  2. Toute l’actualité
  3. CAU : de vives inquiétudes sur le front des expulsions

CAU : de vives inquiétudes sur le front des expulsions

Catégories
  • Politiques Publiques

Un communiqué de presse du CAU a été diffusé le 27 mai, pour formuler des inquiétudes sur la vague d’expulsions à venir, et la nécessité de déployer davantage de solutions de logements durables.

Le Collectif des Associations Unies salue la décision du gouvernement de prolonger jusqu’en mars 2022 les 43 000 places d’hébergement d’urgence ouvertes depuis le premier confinement. Cette mesure rompt avec la « gestion au thermomètre » que dénoncent les associations depuis des années, et permet d’éviter la catastrophe sociale que constituerait la remise à la rue de dizaines de milliers de personnes.

Mais, dans un contexte où les aides au logement (APL) ont été affaiblies, où les attributions HLM ont baissé de 20% en 2020 et où la production de logements très sociaux reste en deçà des objectifs fixés par le gouvernement, cette réponse face à l’urgence doit impérativement être accompagnée d’une montée en puissance du « Logement d’Abord », lequel doit permettre l’accès effectif à un logement durable de toutes les personnes qui en sont dépourvues.

Par ailleurs, les décisions récentes du gouvernement ne suffiront pas à protéger l’ensemble des ménages menacés par la reprise des expulsions locatives et des coupures d’énergie à partir du 1er juin, ni celles susceptibles d’être expulsées de lieux de vie informels dans lesquels elles vivent faute d’autres solutions.

Le Communiqué est disponible ci-dessous et sur le site du CAU.

Téléchargement

CP du CAU « Une bouffée d’air pour les personnes en hébergement d’urgence, de vives inquiétudes sur le front des expulsions